Librairie Pierre Saunier

SÚverine.
Pages rouges.

Paris, Simonis Empis, 1893 ; in-12, bradel cartonnage souple papier ocelé, pièce de titre noire, couverture conservée (reliure moderne). 328 pp.

500 euros.

Édition originale.

Envoi a. s. : A mon amie Louise Abbema, à l'évocation des clartés, cette poignée d'ombres ; au peintre des fleurs rares, ce bouquet de deux sous - violettes de mansarde, soucis de fortifs, ronces de calvaire, immortelles de charnier ! Et un peu de mon cœur avec, Séverine. 1er juin 1893.

Belle lettre a. s. (2 pp. in-12), datée 6 décembre 1898, à Louise Abbema, en remerciement de son soutien : J'ai beaucoup souffert de mes idées, je leur ai donné le meilleur de moi-même et le plus pur de ma jeunesse : à quoi que je puisse aboutir, si triste que puisse être ma fin, je ne regrette rien, je ne regretterai rien.