Librairie Pierre Saunier

Cladel (Léon).
Les Martyrs ridicules. Avec une préface de Charles Baudelaire.

Paris, Poulet-Malassis & de Broise, 1862 ; in-12, demi-veau vert, dos lisse orné, pièce de titre en maroquin rouge, filets et palettes dorés, tranches jaspées (AteliersLaurenchet). XII & 350 pp., 1 f. de table.

500 euros.

Édition originale. Envoi a. s.: à mon vieil et cher ami A. Deyrocouve Semper, Léon Cladel.

La seule préface que Baudelaire ait jamais écrite - le roman a d'ailleurs été entièrement revu et corrigé par lui à la demande de Poulet-Malassis. Les Martyrs ridicules sont l'occasion pour Baudelaire de régler ses comptes avec la bohême de sa jeunesse...

Bel exemplaire.