Librairie Pierre Saunier

Croquis Parisiens. A Vau l'eau. Un DilemmeCroquis Parisiens. A Vau l'eau. Un Dilemme Croquis Parisiens. A Vau l'eau. Un DilemmeCroquis Parisiens. A Vau l'eau. Un Dilemme

Huysmans (Joris-Karl).
Croquis Parisiens. A Vau l'eau. Un Dilemme.

Paris, P.-V. Stock, 1905 ; in-12, reliure souple à la bradel, papier peint fantaisie, non rogné, couverture (AlidorGoy). 332 pp.

1 200 euros.

Première édition collective.

Envoi a. s.: A l'abbé Mugnier, son ami, J.-K. Huysmans.

Depuis la publication de son livre satanique plein de messes noires, Huysmans traversait une crise morale sans précédent, écartelé entre des aspirations contradictoires, tour à tour religieuses et sexuelles, toujours sous l’emprise des aberrations mystico-érotiques de l’abbé défroqué Antoine Boullan, le Dr. Johannès de Là-bas. Désireux de se blanchir et s’épouiller l’âme, Berthe Courrière, une ancienne maîtresse qui courait à présent les sacristies avec la ferveur qui l’avait naguère entraînée dans les alcôves d’écrivains, lui présenta l’abbé Mugnier.

Vicaire de SaintThomas-d’Aquin depuis 1888, ce dernier jouissait déjà d’une solide réputation d’abbé mondain, sachant allier avec beaucoup de souplesse l’esprit au repentir. Fin lettré, versé dans les littératures profane et religieuse, il ne pouvait que plaire à Huysmans qui en fit son guide spirituel, non son convertisseur. C’est ainsi qu’en 1891 l’abbé Mugnier put envoyer l’écrivain à la Trappe pour le remettre En Route…