Librairie Pierre Saunier

Cloches en la NuitCloches en la Nuit Cloches en la NuitCloches en la Nuit Cloches en la NuitCloches en la Nuit Cloches en la NuitCloches en la Nuit

Retté (Adolphe).
Cloches en la Nuit. Eaux-forte de Émile-H. Meyer.

Paris, Léon Vanier, 1889 ; in-8 carré, demi-maroquin noir, dos à nerfs, tête or, non rogné, couverture et dos (Ateliers Laurenchet). 92 pp., 2 ff.

700 euros.

Édition originale tirée à 170 exemplaires seulement.

Envoi a. s.: In Symbolismo (?) dexter jungamus - id est pour Stuart Merrill, poëte, très sympathiquement, Adolphe Retté.

Un poème autographe manuscrit de 8 vers " Quelle aube véhémente a chassé l'ombre froide" orne le verso du faux titre, il est dédicacé à Stuart Merrill, barde fastueux dont s'esjouit en ses esbats la Muse françoise, 4 juin 90, A. Retté.

Bel exemplaire.