Librairie Pierre Saunier

Les AlbigeoisLes Albigeois

Maturin.
Les Albigeois. Roman historique du douzième siècle.

Paris, Charles Gosselin, 1825 ; in-12, 4 volumes, demi-veau, dos à nerfs spectraux ornés d'enlisement à froid et diverses moutures chauffées au plomb doré, plats labyrinthiques patte de lynx, tranches jaspées (reliure d'époque). 2 ff. & XXVIII, 240, 233, 250 & 235 pp.

2 000 euros.

Édition originale française. Ni tout-à-fait roman gothique ni vraiment roman historique, Les Albigeois évoque la tragédie cathare, relate les effroyables persécutions des Croisés ou restitue les exécrables et monstrueuses figures des prélats de l’Eglise de Rome durant cette période trouble de la chrétienté. C’est le dernier roman du Compère des Ténèbres et l’un des derniers avatars du genre créé par Walpole.

C’est également aux Albigeois que le lycanthrope doit sa toute première apparition littéraire : l’extravagante créature, atteinte de « zoopathie », y tourmente le mortel dans les étages inférieurs de l’Aigle sur la Roche, un inexpugnable repaire de bandits érigé comme une tour piranésienne sur le plus vertigineux pic rocheux des Pyrénées Orientales si chères à Radcliffe… Dos légèrement passés, sinon bon exemplaire.