Librairie Pierre Saunier

Le Souterrain, ou MatildeLe Souterrain, ou Matilde

Lee (Sophie).
Le Souterrain, ou Matilde. Traduit de l'anglais sur la deuxième édition.

Paris, , 1786 ; 3 volumes in-12, plein veau fauve marbré, dos lisse orné, pièces de titre et tomaison en maroquin rouge et vert, tranches cirées rouges (reliure d'époque). VII, 279, 2 ff, 212, 2 ff., 271 pp., 2 ff. (approbation & privilège).

900 euros.

Édition originale française, de la traduction du roman The Recess, publié à Londres en 1783 et 1785. Bien que digne héritière du roman gothique initié par Horace Walpole, Sophie Lee est la première romancière à s’être détournée des squelettes encapuchonnés, des moines mystérieux et des scélérats cadavéreux, négligeant même les emberlificotions surnaturelles pour enrichir les trames sommaires du genre de nouvelles noirceurs pathétiques, raffinées en malheur, mêlant de façon inédite le tendre au ténébreux. En cela, Le Souterrain amorce un changement radical de climat qui aura une influence durable et… souterraine, sur les romanciers, et surtout les romancières, à venir. La neurasthénie et le spleen, « cette espèce de délire frénétique » qui accable Cleveland feront, parmi les héroïnes, voire parmi les héros d’Anne Radcliffe, d’innombrables victimes. (Maurice Lévy). Bel exemplaire.