Librairie Pierre Saunier

Les MontparnosLes Montparnos Les MontparnosLes Montparnos Les MontparnosLes Montparnos Les MontparnosLes Montparnos Les MontparnosLes Montparnos

Georges-Michel (Michel).
Les Montparnos. Roman Nouveau de la Bohême cosmopolite.

Paris, Fayard & Cie, 1923 ; in-12, bradel demi-veau orange à coins, dos lisse titré main, plats ornés d'un papier cubiste poché noir et orange, tête or, non rogné, couverture illustrée de Picasso (reliure d'époque). 320 pp.

450 euros.

Année de l'originale, mention d'édition.

Bel envoi a. s. agrémenté d'une génuflexion cubiste :

Si les montparnos venaient au Moulin Fidèle, ils deviendraient infidèles au Moulin de Beurre et se feraient les pages de Madame Boucard pour peu qu'ils aient bouffé du steack plutôt que du chat enragé en fidèle et chaleureuse amitié Michel Georges-Michel

Allez savoir...

Quelques dessins moqueurs éparpillés à l'encre dans le texte.

Extravagante reliure montparnassienne signée de Simone Saintu, l'amie d'enfance de l'auteur du Voyage au bout de la nuit. Entre 1916 et 1917, alors qu'il était sur le front, Céline entretint avec Simone Santu une abondante correspondance.

Quant à Madame Boucard... Crémière ? Bouchère ? Danseuse équestre ?

Une connaissance de Mademoiselle Santu, pour sûr.