Librairie Pierre Saunier

Les Fleurs du malLes Fleurs du mal

Baudelaire (Charles).
Les Fleurs du mal.

Paris, Poulet-Malassis & de Broise, 1857 ; in-12, demi-maroquin brun à coins, filets dorés, dos à nerfs orné, tête or, non rogné (reliure d'époque). fx-titre, titre, 248 pp., 2 ff. de table.

17 000 euros.

Édition originale, complète des pièces condamnées.

Exemplaire comportant – comme tous les exemplaires – les coquilles Feurs pour Fleurs au titre courant des pages 31 et 108, le folio mal placé, page 44, et quelques autres fautes qui ne furent pas davantage corrigées en cours d’impression (jeterai p. 13 ; guères, p.29 ; errants, p.43 ; au parfum, p. 110 ; aux doux bruit, p. 217 – pour notre exemplaire, les quatre dernières fautes, flagrantes, ont été habilement corrigées par une main experte d’antan) – seuls sont de tout premier tirage les exemplaires portant, à la huitième strophe de « Bénédiction » (page 12), la faute « s’enhardissent » au lieu de « s’enhardissant » (Jean-Jacques Launay, Bibliographie Poulet-Malassis, Bulletin du bibliophile, 1979).

Magnifique exemplaire, dans une élégante et fine reliure de l’époque – bien plus bandante (Stendhal) qu'une reliure moderne, fut-elle en plein, double ou triple saut maroquiné, en peau de zébu ou en pétale astiquée... n'en déplaise.