Librairie Pierre Saunier

L'HommeL'Homme L'HommeL'Homme

Hello (Ernest).
L'Homme. Précédé d'une introduction par M. Henri Lasserre.

Paris, Victor Palmé, 1872 ; in-8, bradel demi-percaline moutarde, pièce de titre de maroquin rouge, non rogné (reliure d'époque). XXVIII & 444 pp.

1 200 euros.

Édition originale. Exemplaire de Joris-Karl Huysmans, comportant sa signature et son ex-libris manuscrit.

Puis, exemplaire Vanderem, vente 1921, n°551 - avec son ex-libris.

Relié avec "Prières de Ernest Hello", 2 ff. pet. in-12.

L'Église glorifie d'infimes brochuriers de sacristie; elle honnit ses seuls écrivains. Le talent est suspect aux christicoles : sans doute, ils le détestent chez leurs adversaires; dans leurs propres rangs, ils l'exècrent d'une haine décuplée, le vilipendent sans merci. Parfois, en effet, oh, si rarement ! s'élève, au-dessus des Lasserre, des Pontmartin, des Boubée, des Récamier, des Aubineau, des Nicolas et des Nicolardot, un exégète, un polémiste, un poète qui met un peu de génie au service de l'Église : vite il est accusé de décourager les hésitants par l'altitude de sa pensée et l'inflexibilité de sa foi comme Ernest Hello, de scandaliser la chrétienté par la verdeur de ses livres comme Barbey d'Aurevilly. Eux, alors, écœurés de la pleutrerie de leurs coreligionnaires militants, navrés de la débilité des mains qui élèvent la croix, reculent dans le passé et s'y cantonnent (Félix Fénéon, L'Émancipation sociale de Narbonne, 10 mars 1887).