Librairie Pierre Saunier

La BohèmeLa Bohème La BohèmeLa Bohème

Puccini (Giacomo).
La Bohème. Quatre actes de MM. G. Giacosa et L. Illica. Version française de Paul Ferrier. Musique de Giacomo Puccini.

Paris, Ricordi & Cie, 1898 ; in-4, cartonnage rouge estampé de l’éditeur. 283 pp.

3 500 euros.

Première édition française de la partition pour chant et piano.

Envoi a. s.: à Monsieur Em. Mennesson, Giacomo Puccini. Paris, 17/1/99.

Émile Mennesson (1842-1920) était facteur de piano, luthier et marchand d’instruments, à Reims. Mélomane abusif et fou, il n’assistait qu’à la troisième représentation d’un Opéra ou d’un récital, au fauteuil 51 précisément, fauteuil qui lui était en permanence réservé et qu’il occupait chaque fois une violette cendrée à la boutonnière, quelle que fut la saison. Nombre de musiciens et compositeurs (ainsi Debussy qui fit le voyage de Reims pour lui porter Pelleas dédicacé) le fréquentaient et connaissaient sa réputation.

Facteur reconnu mondialement, il est l’inventeur du Molliphone Mennesson qui assourdit le piano à volonté et à un tel point que ni des pièces contiguës, ni des appartements situés au-dessous, on n’entend les études musicales. Heureusement, ce dispositif tarda à se répandre dans les appartements parisiens et Jules Laforgue put écrire sa Complainte des Pianos qu’on entend dans les quartiers aisés. Ces enfants, à quoi rêvent-elles, dans les ennuis des ritournelles ? « Préaux des soirs, Christs des dortoirs ! »

Et Mennesson de piano ?