Librairie Pierre Saunier

L'Écho des fantaisiesL'Écho des fantaisies L'Écho des fantaisiesL'Écho des fantaisies L'Écho des fantaisiesL'Écho des fantaisies

Vilmorin (Louise de).
L'Écho des fantaisies.

S. l. n. d., s. e., (1947) ; in-8, Soixante photographies de Victor Grandpierre, avec des poèmes de Louise de Vilmorin, tirées sur bristol ivoire (272 x 221 mm), sous deux emboîtages de l'éditeur, papier marbré (cartonnage éditeur).

1 500 euros.

Ouvrage assez étonnant et sans exemple, L’Écho des fantaisies fut confectionné en 1946, juste pour distraire un des frères malades de l’auteur.

Il se compose de scénographies insolites et poétiques d’objets précieux ou communs de toute sorte : lanterne magique, dés à coudre, cartes à jouer, pot de poudre de riz, cruche, perroquet, chien, plume, cloche, verre macabre, blague à tabac, chaussure de porcelaine, jumelles vase, figurines, bijoux, ciseaux, etc… Chaque scène comprend dans la planche une poésie manuscrite de Louise de Vilmorin.

Avec une carte postale manuscrite de Louise de Vilmorin de 1965.

Le tirage fut limité à 250 exemplaires.