Librairie Pierre Saunier

La Guerre et la PaixLa Guerre et la Paix

Tolstoï (Léon).
La Guerre et la Paix. Roman historique traduit avec l’autorisation de l’auteur par une Russe.

Paris & Saint Petersbourg, Hachette, 1879 ; 3 volumes in-12, bradel demi-percaline anthracite à coins, non rogné.   (PaulVié). 530, 450 & 468 pp.

3 500 euros.

Édition originale française, imprimée à Saint Petersbourg, Maximilianovsky pér., n°15, par Trenké & Fusnot.

La Russe est la Princesse Irène Ivanovna Paskevitch. Cinq cents exemplaires furent commercialisés en France par Hachette.

Exemplaire du compositeur Gabriel René Saint Taillandier qui a établi au crayon, sur les gardes de la reliure, une précieuse nomenclature des personnages principaux. 

Artiste compositeur, organiste, Gabriel Saint René Taillandier  (1861-1931) suivit l’enseignement de César Franck à la suite de Camille Benoit, Vincent d’Indy ou Ernest Chausson, ses amis. Fervent admirateur de Richard Wagner, il assista avec ces derniers à la première représentation de l’ensemble de la tétralogie – Der Ring des Nibelungen – dirigée par le Maître à Bayreuth en 1876. Dans son fascicule de septembre 1886, La Revue Wagnérienne mentionne toujours sa présence à Bayreuth, dix ans après. Pour l’anecdote, son père Georges Saint René Taillandier, publiciste à la Revue des Deux Mondes, occupait le fauteuil 33 à l’Académie Française – à sa mort, en 1879, le fauteuil échut à Maxime Du Camp…