Librairie Pierre Saunier

StèlesStèles StèlesStèles StèlesStèles

Segalen (Victor).
Stèles. Collection coréenne composée sous la direction de Victor Segalen à Péking pour Georges Crès & Cie, éditeur, boulevard Saint-Germain 116, à Paris. Des presses du Pei-T’ang.

Paris, Georges Crès, 1914 ; in-8 étroit, imprimé d’un seul côté sur une feuille pliée en accordéon formant 127 pages (14 x 29 cm) ; exemplaire contenu entre deux plaquettes de bois en merisier retenues par deux cordons et une demi feuille de papier pelure.

3 000 euros.

Seconde édition, en grande partie originale. Un des 570 vergé feutré.

Envoi a. s. : Pour Madame Anne de Lapinsonie, en respectueux hommage des Lointains Amicaux. Victor Segalen.

Destinée à un plus large public, le tirage de cette édition a été porté à 640 exemplaires numérotés : 35 sur grand papier de tribut, 35 sur vergé nacré et 570 sur vergé feutré.

Cette édition est augmentée de 16 poèmes nouveaux – portant ainsi le nombre des Stèles à 64, nombre qui rappelle les 64 hexagrammes du Yi King, livre de divination où se retrouvent les principes du Yin et du Yang – et d’un texte de Segalen intitulé « Justification de l’édition » qui rend compte de la forme bibliophilique chinoise adoptée (3 pages) et qui ne figurait pas dans l’édition de 1912.

De plus, dans les différentes sections, l’ordre des pièces a subi quelques modifications. La demi-feuille collée à l’intérieur des deux plaquettes de bois porte le titre du recueil et lui donne un dos factice, très fragile au demeurant – cette petite nouveauté est destinée à faciliter l’identification du livre dans les bibliothèques occidentales. Outre le titre chinois, vertical, gravé en vert comme en 1912, l’édition Crès porte le titre français Stèles gravé en bas, à gauche, du premier plat.

Quelques rousseurs sur la couverture.

Fort rare avec envoi.