Librairie Pierre Saunier

L'élève GendrevinL'élève Gendrevin L'élève GendrevinL'élève Gendrevin L'élève GendrevinL'élève Gendrevin

Caze (Robert).
L'élève Gendrevin. Les Enfants.

Paris, Tresse éditeur, 1884 ; in-12, demi-maroquin marron à coins, filets dorés, dos à nerfs orné de caissons et filets dorés, tête or, témoins conservés, couverture et dos (Pagnant). 336 pp.

2 500 euros.

Édition originale de ce magnifique roman, peut-être le chef d'œuvre de Robert Caze.

Un des 10 exemplaires numérotés sur Hollande, seul tirage de tête.

Robert Caze est né à Toulouse en 1853. En 1871, interrompant ses études de droit, il est attaché aux Affaires Étrangères du gouvernement insurrectionnel de la Commune de Paris. L’exil le mène à Fribourg, Delémont et Porrentruy. Il obtient la nationalité suisse sous le nom de Robert de Berzieux et un poste de professeur (1875), collabore à différents journaux et publie ses premiers recueils de poésies (Les Poèmes de la Chair, 1873, Hymnes à la vie, 1875, Ritournelles, 1879, Poèmes rustiques, 1880). Après l’amnistie de 1880, il revient se fixer à Paris, collabore à L’Intransigeant, au Voltaire où il est chef de reportage puis au Réveil comme secrétaire de la rédaction. Il est adopté par Lutèce de Léo Trézenik qui édite à très petit nombre ses derniers recueils poétiques (Les Parfums, Les Mots, 1885 & 1886) et La Revue indépendante de Fénéon qui donne à ses nouvelles une large place.

Écrivain de valeur, très apprécié de Goncourt, ami intime de Huysmans (Gendrevin lui est dédié), Caze tient également son propre salon - un salon exceptionnel - où se mêlent les néo-impressionnistes chers à Fénéon (Seurat, Signac, Dubois-Pillet, Luce), jeunes naturalistes et toute l'avant-garde symboliste. A la consternation générale, il meurt des suites d’un duel avec Charles Vignier en mars 1886.

Relié in-fine un article d'Edmond Lepelletier évoquant cette perte tragique, dix années plus tard, au moment où son fils, devenu depuis cambrioleur professionnel, vient d'être écroué et condamné. 

Dos un peu éclairci, bel exemplaire cependant.