Librairie Pierre Saunier

Rue Saint-Vincent. Images italiennes et françaisesRue Saint-Vincent. Images italiennes et françaises Rue Saint-Vincent. Images italiennes et françaisesRue Saint-Vincent. Images italiennes et françaises Rue Saint-Vincent. Images italiennes et françaisesRue Saint-Vincent. Images italiennes et françaises Rue Saint-Vincent. Images italiennes et françaisesRue Saint-Vincent. Images italiennes et françaises

Mac Orlan (Pierre).
Rue Saint-Vincent. Images italiennes et françaises. Chronique de la vie sentimentale contemporaine. Abécédaire. Étude d'André Billy.

Paris, Éditions du Capitole, 1928 ; pet in-8, maroquin brun doublé à décors, plaque de rue parisienne en maroquin bleu incrusté, enseigne lumineuse sur maroquin noir, filetages et ronds dorés, dos lisse orné, encadrements intérieurs de maroquin brun et noir ornés de rectangles dorés entourant des pièces de soies tissées de couleurs, coupes dorées, tête or, non rogné, couverture et dos - étui.  (J.Van West). 266 pp., 2 ff., non comprises 9 illustrations h.-t.

1 700 euros.

Édition originale. 

Un des 20 exemplaires numérotés sur papier Japon impérial - celui-ci signé par Mac Orlan - premier papier du tirage de tête.

Il est enrichi d'une charmante aquarelle originale signée de Yan Bernard Dyl, représentant la rue Saint-Vincent et alentours.

Peintre et décorateur art-déco réputé, Dyl fut un grand copain de Mac Orlan - qui ne connaît leur fameuse Danse macabre qu'ils publièrent de conserve l'année précédente, chez Kra. Déporté en 1943 pour faits de résistance, Dyl mourut à Buchenwald peu avant la libération.

Superbe exemplaire, parfaitement relié à l'époque par le grand relieur belge Jules Van West.