Librairie Pierre Saunier

SidoSido SidoSido SidoSido SidoSido

Colette.
Sido.

Paris, Ferenczi & Fils, 1930 ; in-12, plein maroquin vert, plat orné d'une rose des vents en maroquin de couleurs incrustés, indiquant les quatre points cardinaux et quatre orientations intermédiaires (comme à l'origine), à chaque pointe correspondant un motif distinct en maroquin de couleurs incrusté - au centre les quatre lettres de Sido dorées sur fond rouge, dos titré des mêmes lettres en maroquin crème incrusté, tête or, non rogné, couverture et dos (Marguerite deFelice). 181 pp.

900 euros.

Seconde édition en partie originale.

Un des 40 exemplaires numérotés sur papier Japon impérial super-nacré - premier papier du tirage tête.

Ce roman autobiographique dédié à la mère de Colette, Sido, parut en feuilletons dans la Revue hebdomadaire en juin 1929 avant d'être publié en volume aux éditions Kra sous le titre Sido et les 4 points cardinaux - ce qui explique la reliure. Notre édition parut l'année suivante, augmentée de deux chapitres nouveaux Le Capitaine, évoquant le père de Colette, et Les Sauvages dédié aux frères et à la demi-sœur de l'auteur.

Charmante reliure exécuté à l'époque par Marguerite de Felice. La couleur verte du maroquin est presque uniformément passé.

Professeur à l'école de l'Union des Arts Décoratifs dès son ouverture en 1894, Marguerite de Felice signa ses premières reliures en 1900 - se spécialisant dans ce qu'on appelait alors le "cuir d'art". Elle réalisa elle-même ses extraordinaires papiers à la cuve qui participent à sa réputation. En 1920, elle ouvrit un atelier à Neuilly avec Melle Picard, continuant ses cours à l'école de la rue Beethoven. Elle obtient une médaille d'or à l'exposition des Arts décoratifs de 1925 (Flety, page 70).