Librairie Pierre Saunier

Réveillon – La Femme 100 tête – 1964Réveillon – La Femme 100 tête – 1964 Réveillon – La Femme 100 tête – 1964Réveillon – La Femme 100 tête – 1964 Réveillon – La Femme 100 tête – 1964Réveillon – La Femme 100 tête – 1964 Réveillon – La Femme 100 tête – 1964Réveillon – La Femme 100 tête – 1964 Réveillon – La Femme 100 tête – 1964Réveillon – La Femme 100 tête – 1964 Réveillon – La Femme 100 tête – 1964Réveillon – La Femme 100 tête – 1964

Luca (Gherasim).
Réveillon – La Femme 100 tête – 1964. Recueil-objet surréaliste créé à partir d’un album de vues touristiques d’Ostende à la Belle Époque pour célébrer la Femme sans tête, Max Ernst et la nouvelle année.

Ostende-Paris, (L'auteur), (1904) - 1964 ; in-4, en feuilles sous chemise verte syndicat d’initiative..

2 300 euros.

Album de vues d’Ostende détourné par le poète : vues de la mer, du port, de la plage, de la promenade ou de la ville, fourmillant d’élégants et d’élégantes en villégiature.

12 planches de carton gris (38 x 25 cm) sur lesquelles sont contrecollées 12 photogravures en noir et blanc (28 x 14,5 cm) – dans les marges de chacune des planches et dans chacune des images, titrées de lettres entrelacées, tour à tour pourvues de signes et de géométries indéchiffrables, Luca a reporté au crayon, sous des pointillés et des petites croix, disséminés çà et là, les noms de quelques amis complices, Loplol, Dorothé (Dorothea Tanning) La Femme 100 tête, Max (Ernst), Doromaxthea.

L’ensemble, plein de mystère, ne manque ni de charme ni de poésie. Réveillons…

(attention, sur le site, reproductions tronquées)

Provenance : Gherasim Luca. On joint un certificat d’authenticité signé du peintre Micheline Catty-Luca, l’épouse du poète.