Librairie Pierre Saunier

Deuil pour DeuilDeuil pour Deuil Deuil pour DeuilDeuil pour Deuil

Desnos (Robert).
Deuil pour Deuil.

Paris, Éditions du Sagittaire - Simon Kra, 1924 ; petit in-12 carré, broché. 99 pp., 2 ff.

950 euros.

Édition originale.

Envoi a. s. : à Amy Bakaloff, ce livre qui n'est pas de la dernière neige. Bien amicalement. Desnos. 11 décembre 1943.

La dédicace est suivi d'un dessin à l'encre du poète, cercueil, bougies, tentures funéraires, éléphant... 

Né à Sofia en 1907, Amy Bakaloff, journaliste critique de cinéma et poète, est le fils de Georgi Bakaloff, un des fondateurs du parti communiste Bulgare, le traducteur dans cette langue du Capital de Karl Marx. La famille émigre à Paris en 1925, Amy y fait ses humanités, étudie la littérature et l’histoire de l’art, se lie avec Paul Éluard, André Breton et Robert Desnos ou avec des artistes exilés comme lui, Wifredo Lam, Oscar Dominguez, Victor Brauner. Pendant l’occupation allemande, sous le pseudonyme de Jean Jaquet – le nom de sa mère française – Amy devient une figure du réseau « Pavillon noir » de la résistance. Réalisation et distribution de tract, fabrique d’explosifs, de faux papiers et interprète pour les évadés alliés russes. En 1942 il collabore avec Éluard aux Éditions de Minuit à la publication de Liberté j’écris ton nom… C’est avec l’aide de ce dernier qu’il publie son premier recueil de poèmes, en 1945, Sombre est noir, illustré d’une eau-forte d’oscar Dominguez.

Arrêté le 22 février 1944, Robert Desnos fut déporté aux camps de Buchenwald, Flöha et Theresienstad, en Moravie, où il mourut le 8 juin 1945.