Librairie Pierre Saunier

Histoire du Roi de Bohême et de ses sept châteauxHistoire du Roi de Bohême et de ses sept châteaux Histoire du Roi de Bohême et de ses sept châteauxHistoire du Roi de Bohême et de ses sept châteaux Histoire du Roi de Bohême et de ses sept châteauxHistoire du Roi de Bohême et de ses sept châteaux Histoire du Roi de Bohême et de ses sept châteauxHistoire du Roi de Bohême et de ses sept châteaux Histoire du Roi de Bohême et de ses sept châteauxHistoire du Roi de Bohême et de ses sept châteaux

Nodier (Charles).
Histoire du Roi de Bohême et de ses sept châteaux.

Paris, Delangle frères, 1830 ; in-8, demi veau glacé bleu, dos lisse orné, caissons, palettes et filets dorés, filets à froid, tête cirée, non rogné  (P.-L.Martin). 4 ff., 398 pp – dont le second titre p. 33. 50 vignettes de Tony Johannot dans le texte gravées sur bois par Porret.

3 500 euros.

Édition originale

Exemplaire de toute première émission sur papier cavalier vélin, cartonné en percaline qui fut d’abord mis en vente au prix de 15 francs, prix qui figurait au dos et que le relieur a conservé et collé sur la première garde du livre.

L’Histoire du Roi de Bohême n’ayant eu aucun succès, l’éditeur remit le livre en vente au prix de 10 francs sous l’emblématique et surprenante couverture voulue par Nodier.

Envoi a. s. : Charles Nodier à son ami Théodore Jouffroy.

Théodore Jouffroy, ami intime de Nodier, était comme l’auteur du Roi de Bohême originaire du Doubs. Il naquit aux Pontets en 1796. Brillant philosophe spiritualiste, Jouffroy enseigna à la Faculté des Lettres de Paris, à l’École Normale et au Collège de France – il ouvrit même chez lui un cours de psychologie que fréquentèrent ses amis, Nodier en tête, et quelques hommes d’élite fascinés par l’éclat de son jeune talent. Appartenant à la rédaction du Globe, il y fit paraître son fameux essai teinté de scepticisme « comment les dogmes finissent » resté inédit jusqu’en 1924 et devenu célèbre depuis. Sainte-Beuve, dont il était également proche, essaya en vain de le marier à George Sand. Près de Guizot, Jouffroy tâta aussi de la politique et fut député de Pontarlier avant de revenir mourir à Paris, en 1842.

Exemplaire parfaitement établi par Pierre-Lucien Martin - sans rousseurs.

Les dédicaces de Nodier sur le Roi de Bohême sont particulièrement rares - voire quasiment inexistantes.