Librairie Pierre Saunier

Recueil de l’Académie des jeux florauxRecueil de l’Académie des jeux floraux Recueil de l’Académie des jeux florauxRecueil de l’Académie des jeux floraux Recueil de l’Académie des jeux florauxRecueil de l’Académie des jeux floraux

Hugo (Victor).
Recueil de l’Académie des jeux floraux.

Toulouse, M. - J. Dalles, 1818 - 1821 ; 4 volumes in-8, brochés (les années 18 et 19 brochées ensemble) sous couverture muette, papier éponge bleu de l’éditeur, étiquettes au dos. XVI & 77 pp. – LXXII & 93 pp. 1 f. (fin de table) – 10 pp., XXXIX & 53 pp., 1 f. de table – LXXVI & 74 pp., 1 f. de table.

400 euros.

Années 1818, 1819, 1820 & 1821 

Ces recueils contiennent, en éditions originales, les premiers poèmes publiés par le jeune Victor-Marie Hugo (16 ans) qui lui valurent distinctions et récompenses : La mort du Duc d’Enghien, ode qui obtint un Souci d’Or ; Les Vierges de Verdun, ode qui obtint une Amaranthe d’Or ; Ode sur le rétablissement de la Statue de Henri IV qui obtint le Prix extraordinaire du Lis d’or ; Moïse sur le Nil pour une nouvelle Amaranthe ; Les Derniers Bardes, Le Jeune Banni. Raymond à Emma, Les deux Ages qui n’obtinrent rien sinon d’être publiés.

A partir de 1821, Victor Hugo est qualifié de Maître-ès-Jeux Floraux – il y publie Quiberon. Une dernière ode paraîtra en 1822.

Une partie seulement de ces poèmes a été recueillie dans les Odes en 1822.