Librairie Pierre Saunier

La Tapisserie de Sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc – La Tapisserie de Notre-DameLa Tapisserie de Sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc – La Tapisserie de Notre-Dame La Tapisserie de Sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc – La Tapisserie de Notre-DameLa Tapisserie de Sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc – La Tapisserie de Notre-Dame La Tapisserie de Sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc – La Tapisserie de Notre-DameLa Tapisserie de Sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc – La Tapisserie de Notre-Dame La Tapisserie de Sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc – La Tapisserie de Notre-DameLa Tapisserie de Sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc – La Tapisserie de Notre-Dame

Péguy (Charles).
La Tapisserie de Sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc – La Tapisserie de Notre-Dame.

Paris, Cahiers de la Quinzaine, 1912 - 1913 ; 2 volumes in-12 en reliure uniforme, maroquin janséniste bleu nuit, dos à nerfs, encadrement doré intérieur, tranches dorées, couverture et dos, étui  (Lobstein). 123 & 103 pp.

1 500 euros.

Éditions originales.

Étoile de la mer voici la lourde nappe

Et la profonde houle et l’océan des blés

Et la mouvante écume et nos greniers comblés,

Voici votre regard sur cette immense chape…

Beaux exemplaires ordinaires – parfaitement métamorphosés – entièrement lavés et encollés.

On sait combien les Cahiers de la Quinzaine sont réputés pour leur vilain papier de bois, jauni, cassant, le plus souvent brûlé. Lobstein a si bien œuvré qu’on croirait être en présence d’un grand papier… presque un Japon, avec la main et la couleur d’un épi de blé au soleil de la Beauce.

Un petit billet a. s. de Péguy à une Dame inconnue a été relié en fin d’un volume. Il est daté du 3 Janvier 1914.