Librairie Pierre Saunier

Rêveries d’un Païen mystiqueRêveries d’un Païen mystique Rêveries d’un Païen mystiqueRêveries d’un Païen mystique

Ménard (Louis).
Rêveries d’un Païen mystique.

Paris, Alphonse Lemerre, 1876 ; pet. in-12, broché. 152 pp.

1 200 euros.

Édition originale.

Envoi a. s. à la mine de plomb : Hommage et souvenir à Mademoiselle Caubet, Louis Ménard.

Couturière, marchande de vin et coquetière du XIème arrondissement, républicaine socialiste convaincue et exaltée – on la surnomma « la seconde Louise Michel » – Rose Caubet fut la compagne du journaliste fouriériste Fortuné Henry, Communard condamné à mort par contumace. Rose Caubet fut aussi la mère de l’anarchiste Émile Henry, né en 1871 durant l’exil du couple en Espagne – ce dernier fera exploser la marmite du Café Terminus et sera guillotiné le 21 mai 1894.

Installée à Brevannes (Val de Marne) après son retour d’exil, Mademoiselle Caubet y ouvrit une auberge « L’Espérance » qu’elle tint jusqu’à la fin de sa vie – elle avait 80 ans.

Les envois sur les Rêveries sont rares.