Librairie Pierre Saunier

Monsieur de PhocasMonsieur de Phocas Monsieur de PhocasMonsieur de Phocas Monsieur de PhocasMonsieur de Phocas Monsieur de PhocasMonsieur de Phocas Monsieur de PhocasMonsieur de Phocas

Lorrain (Jean).
Monsieur de Phocas. Astarté.

Paris, Paul Ollendorff, 1901 ; in-12, plein maroquin taupe doublé maroquin bleu, garde soie moirée, dos à nerfs, filets sur les coupes, encadrements intérieurs, tranches dorées sur témoins, doubles couvertures illustrées et dos conservés, étui (Maylander). 410 pp.

2 900 euros.

Édition originale du chef d’œuvre de l’auteur.

Un des 20 exemplaires numérotés sur vélin d’Arches – spécialement tirés pour les vingt membres de la Société des XX – il est signé par Jean Lorrain (contrairement aux 10 exemplaires sur vélin d’Arches commercialisés par l’éditeur) et comporte, avec d’infimes variantes de couleurs, la couverture en deux états : l’une au nom d’Ollendorff, l’une pour les Vingt (ces mentions figurent sur les dos).

Roman à clefs traversé de célébrités fantomatiques, roman cruel des dégouts de l’époque, de la délectation morose et de la débauche éthéromane, Phocas est un des sommets de la littérature décadente, à la lueur des gemmes d’A Rebours et des feux d’une vieille émeraude qui obsèdent et tourmentent… (ben voyons !)

Superbe exemplaire.