Librairie Pierre Saunier

Croquis parisiensCroquis parisiens Croquis parisiensCroquis parisiens Croquis parisiensCroquis parisiens

Huysmans (Joris-Karl).
Croquis parisiens.

Paris, Henri Vaton, 1880 ; in-8, demi-chagrin marron à coins, dos à nerfs, tête or, non rogné (Durvand). 108 pp. (dont un frontispice gravé), 2 ff. (7 & 2 gravures non comprises dans la pagination).

950 euros.

Édition originale, un des 500 exemplaires sur Hollande.

Elle est illustrée d'un frontispice gravé et de 7 eaux-fortes hors texte, auxquels s’ajoutent, ici, 2 eaux-fortes supplémentaires : les deux planches de Forain refusées par l’auteur pour le chapitre Folies Bergère.

Le livre le plus impressionniste de Huysmans, croqué par traits vifs et nerveux, par petites touches colorées – sa manière incomparable de rendre la vie des lieux où le mènent ses inlassables promenades, des endroits les plus excentriques aux coins les plus excentrés.

Un des chefs-d’œuvre du tout premier Forain, une fraîcheur d’exécution et une spontanéité inhabituelle dans l’illustration de cette époque (Philip Hofer The artist and the book, p. 108). Quant à Raffaëlli qui exposa les eaux-fortes de ces Croquis parisiens avec les tableaux qu’il envoya à la 5ème exposition impressionniste de 1880, Huysmans écrira : depuis les frères Le Nain personne ne s’était véritablement fait le peintre des misérables hères des villes, personne n’avait osé les installer dans les sites où ils vivent et qui sont forcément appropriés à leur dénuement et à leurs besoins. Il occupera une place à part dans l’art du siècle, celle d’une sorte de Millet parisien…

Des rousseurs sur les serpentes qui protègent les gravures, avec parfois quelques reports dans les marges de celles-ci.