Librairie Pierre Saunier

L’Étoile au FrontL’Étoile au Front L’Étoile au FrontL’Étoile au Front

Roussel (Raymond).
L’Étoile au Front. Pièce en trois actes, en prose. Représentée pour la première fois sur la scène du vaudeville le 5 mai 1924.

Paris, Alphonse Lemerre, 1925 ; in-12, broché. 312 pp., 1 f. achevé d'imprimer 5 mars 1925.

1 700 euros.

Édition originale.

Exemplaire sur Japon.

Envoi a. s. : à Jacques Leiris, affectueux souvenir d’un très vieil ami. Raymond Roussel, avril 1925.

Jacques Leiris est le frère ainé de Pierre, Juliette (la nièce adoptée) et Michel Leiris, les enfants d’Eugène Leiris qui travailla dès l’âge de 14 ans auprès du père de l’écrivain, Eugène Roussel, dans sa charge d’agent de change avant de gérer, à la suite du décès de ce dernier, en 1894, l’importante fortune de la famille Roussel.

Raymond Roussel avait beaucoup d’affection pour Eugène Leiris qui le connut adolescent et c’est tout naturellement qu’il adopta d’une amitié filiale les enfants de celui-ci. Chaque semaine, pendant des années, Raymond Roussel se rendait chez les Leiris, au 41 rue d’Auteuil, passer des après-midi entières à les divertir de multiples jeux de sa façon ou les enchanter de lectures ou de mélodies qu’il interprétait, s’accompagnant au piano, jouant parfois tous les rôles d’une opérette ou d’un opéra entier. Tous ces détails sont bien connus par les témoignages des enfants Leiris, Michel en tête, qui en fit le sel de nombreux récits, bref, toute la fratrie Leiris eut pour l’auteur de Locus Solus une fervente et fidèle admiration – Raymond Roussel, qui tenait autant du jugement d’un enfant que celui d’un critique, en fut comblé.

Passionnément choyé de son vivant, il fut, mort et empaillé, mis à une place d’honneur, glorieusement lesté de l’ukase comme le jour de sa prouesse.

Et c’est lui qui depuis si longtemps trône sur ce chiffonnier?

Dos incurvé.