Librairie Pierre Saunier

Chefs-d’œuvre des Arts industriels. Céramique – verrerie et vitraux – émaux – métaux – orfèvrerie et bijouterie – tapisserieChefs-d’œuvre des Arts industriels. Céramique – verrerie et vitraux – émaux – métaux – orfèvrerie et bijouterie – tapisserie Chefs-d’œuvre des Arts industriels. Céramique – verrerie et vitraux – émaux – métaux – orfèvrerie et bijouterie – tapisserieChefs-d’œuvre des Arts industriels. Céramique – verrerie et vitraux – émaux – métaux – orfèvrerie et bijouterie – tapisserie Chefs-d’œuvre des Arts industriels. Céramique – verrerie et vitraux – émaux – métaux – orfèvrerie et bijouterie – tapisserieChefs-d’œuvre des Arts industriels. Céramique – verrerie et vitraux – émaux – métaux – orfèvrerie et bijouterie – tapisserie Chefs-d’œuvre des Arts industriels. Céramique – verrerie et vitraux – émaux – métaux – orfèvrerie et bijouterie – tapisserieChefs-d’œuvre des Arts industriels. Céramique – verrerie et vitraux – émaux – métaux – orfèvrerie et bijouterie – tapisserie Chefs-d’œuvre des Arts industriels. Céramique – verrerie et vitraux – émaux – métaux – orfèvrerie et bijouterie – tapisserieChefs-d’œuvre des Arts industriels. Céramique – verrerie et vitraux – émaux – métaux – orfèvrerie et bijouterie – tapisserie

Burty (Philippe).
Chefs-d’œuvre des Arts industriels. Céramique – verrerie et vitraux – émaux – métaux – orfèvrerie et bijouterie – tapisserie. Deux cents gravures sur bois.

Paris, Paul Ducrocq Libraire-Éditeur, (1866) ; petit in-4, bradel demi-vélin crème, dos lisse orné, non rogné, couverture conservée (Dodè). 4 ff., 598 pp., 1 f. de table.

3 500 euros.

Édition originale.

Envoi a. s. : A Monsieur Victor Hugo, humble hommage, Philippe Burty, nov. 1866.

Relié avec une belle lettre (4 pp. in-12) de Burty à Victor Hugo datée du 3 février 1867, au sujet de son livre, des eaux-fortes qu’il prévoit de publier comme celles qu’il fit de Seymour-Haden, et d’une publication en cours chez Lacroix, Paris, pour laquelle Burty a sollicité un dessin de l’écrivain

(…) J’aurais voulu vous envoyer en échange du brillant et étrange dessin que vous m’avez fait pour mes étrennes quelque chose qui vous rappelât aussi votre premier janvier 1867 et restât chez vous. Je n’avais que mon livre. J’espère que vous l’avez reçu. (…) Jusqu’à présent il a été assez bien accueilli par mes camarades et le public pour que je sois un peu moins gêné qu’au premier jour de vous avoir demandé de le couper et de le feuilleter. Mais je sens mieux aussi qu’il a été fait trop vite. Ce n’est qu’un dessous et, comme disent les aquafortistes, qu’un premier état. (…) Quel puissant effet eût produit un bois comme cette bouée que j’ai vue dans le salon de votre fils à Bruxelles ! Ou comme le bateau à vapeur qui est dans une lettre à Paul Meurice ! Que ne suis-je de votre famille ou de cette génération dont le dévouement s’agitait sous vos yeux !

Avec le R de Victor Hugo, à l'encre, sur la couverture pour Répondu.

Des rousseurs, plus marquées en début de volume.