Librairie Pierre Saunier

Le Salon de 1892Le Salon de 1892 Le Salon de 1892Le Salon de 1892 Le Salon de 1892Le Salon de 1892 Le Salon de 1892Le Salon de 1892 Le Salon de 1892Le Salon de 1892 Le Salon de 1892Le Salon de 1892 Le Salon de 1892Le Salon de 1892 Le Salon de 1892Le Salon de 1892

Eliot (Claude).
Le Salon de 1892.

Angers, Germain & Grassin, 1893 ; in-12 carré, entièrement monté sur onglets, reliure japonisante de tissu bronze recouvert sur chacun des deux plats d’une feuille de riz à décor rehaussée à la main par Pascalidès, brodée de fils rouges, mauves, verts, bleus et noirs, le second portant la signature de l’artiste, dos lisse, doublures et gardes de soie verte, tête dorée rehaussée de marbrures peintes à la main, non rogné, couvertures conservées (reliure d'époque). 110 pp. & de nombreux h.-t.

3 500 euros.

Édition originale limitée à 30 exemplaires tous hors commerce ; celui-ci un des 6 de tête.

Chaque exemplaire entièrement décoré de dessins et d’aquarelles originales – les 6 premiers, comme celui-ci, plus enrichis et soignés : titre en couleurs, en double état, de Pascalidès ; deux frontispices à l’eau-forte par Sylvestre et Émile Noirot (école de Barbizon) ; un portrait de l’auteur peint par Rochegrosse plus une lettre et un dessin de Français.

L’exemplaire contient 61 dessins originaux, certains aquarellés et signés, dont 23 hors texte. Parmi ceux-ci, une belle aquarelle de Van du Boss et un dessin Degas Lauzet à la plume de Charles Le Roux, peintre originaire de Nantes, ami intime de Corot et Théodore Rousseau. La plupart des ilustrations sont de Noirot, Sylvestre, Defaux et Pascalidès – peintre originaire de l’ile de Chios, qui a réalisé des aquarelles japonisantes renversantes.