Librairie Pierre Saunier

Briques et Tuiles. Avec un frontispice d’André MassonBriques et Tuiles. Avec un frontispice d’André Masson Briques et Tuiles. Avec un frontispice d’André MassonBriques et Tuiles. Avec un frontispice d’André Masson Briques et Tuiles. Avec un frontispice d’André MassonBriques et Tuiles. Avec un frontispice d’André Masson Briques et Tuiles. Avec un frontispice d’André MassonBriques et Tuiles. Avec un frontispice d’André Masson

Segalen (Victor).
Briques et Tuiles. Avec un frontispice d’André Masson.

Font-Froide, Fata Morgana, 1967 ; in-8, broché. 68 pp.

500 euros.

Édition originale tirée à 550 exemplaires.

Un des 50 exemplaires numérotés sur Japon Nacré, seul tirage de tête, comportant une gravure à l’eau-forte signée d’André Masson.

Briques et Tuiles n’est pas un journal de route, mais un recueil de projets, d’ébauches, et de textes, parfois déjà travaillés, que Segalen écrivit au cours de sa première expédition chinoise de 1909 avec Gilbert de Voisins. De là leur double intérêt. D’une part ils nous renseignent sur les choses vues et senties, d’autre part ils nous font toucher de près la façon dont Segalen part du réel pour aboutir au poème. Nous avons cru pouvoir choisir, dans un manuscrit dont le titre indique assez que Segalen le considérait comme un ensemble de matériaux pour son œuvre future, les textes présentés ici, qui nous semblaient les plus élaborés.

Rousseurs.