Librairie Pierre Saunier

Infernaliana. Publié par Ch. N***Infernaliana. Publié par Ch. N*** Infernaliana. Publié par Ch. N***Infernaliana. Publié par Ch. N*** Infernaliana. Publié par Ch. N***Infernaliana. Publié par Ch. N*** Infernaliana. Publié par Ch. N***Infernaliana. Publié par Ch. N*** Infernaliana. Publié par Ch. N***Infernaliana. Publié par Ch. N***

Nodier (Charles).
Infernaliana. Publié par Ch. N***.

Paris, Sanson & Nadeau, 1822 ; in-12, plein veau havane, encadrement doré et dentelle à froid sur les plats, dos à faux nerfs orné, pièces de maroquin vert, tranches marbrées (reliure d'époque). Frontispice à la manière noire, titre, IV pp. & de 9 à 239 pp. (dont table).

3 500 euros.

Édition originale, fort rare.

Ce recueil, qui contient 34 contes sur les revenants, les spectres, démons et vampires est un des ouvrages de Nodier les plus difficiles à trouver. Une fois de plus Nodier revient à la littérature vampirique qu’il a largement contribué à populariser en France – Gérard Oberlé, numéro 379 du catalogue (1972) de Horace Walpole … à Jean Ray, dont c’est ici précisément l’exemplaire décrit – relié à la suite : L’Esprit de l’improvisateur français par Sallentin.

Ajoutons que Nodier s’est approprié l’Histoire de Thibaud de la Jacquière – Petit roman – paru dans la version très partielle du Manuscrit trouvé à Saragosse, publiée par l’éditeur Gide en 1813 – Dix Journées de la vie d’Aphonse Van-Worden – Potocki s’étant lui-même inspiré d’une histoire publiée par Francois de Rosset dans ses Histoires tragiques de nostre temps, en 1614 : Histoire d’un démon qui apparaissait en forme de damoiselle au lieutenant du chevalier du guet de la ville de Lyon. De leur accointance charnelle, et de la fin malheureuse qui en succéda.

Bel exemplaire.