Librairie Pierre Saunier

Le Petit PierreLe Petit Pierre Le Petit PierreLe Petit Pierre Le Petit PierreLe Petit Pierre Le Petit PierreLe Petit Pierre Le Petit PierreLe Petit Pierre Le Petit PierreLe Petit Pierre

Spiess (Christian Heinrich).
Le Petit Pierre.

Paris, Ambroise Tardieu, 1820 ; 2 volumes in-12, demi-veau bleu, dos lisse orné, fleurons à froid, roulettes, palettes et filets dorés, tranches marbrées (reliure d'époque). 2 ff., V (préface de Latouche) & 315 pp. - 2 ff., 314 pp.

1 500 euros.

Édition originale de la traduction d'Henri de Latouche, voltigeur des lettres, grand découvreur de livres et de talents et l’auteur fameux de l’admirable Fragoletta – autant dire que le Petit Pierre ne pouvait pas tomber sous une meilleure plume, on n'en attendait pas moins pour le chef d’œuvre de Spiess publié Outre-Rhin en 1793 : indiscutablement, la traduction de Latouche demeure bien supérieure à la première traduction française donnée par le libraire Leprieur en 1795.

Le Petit Pierre nous conte l’histoire d’un esprit malfaisant, changé en nain, condamné à errer sur la terre jusqu’à ce qu’il ait accompli la destruction de son dernier descendant (un petit Melmoth avant Melmoth quoi…), descendant qui finira sous l’emprise de son malveillant ancêtre à signer un pacte avec le diable (au tour de Lewis de s'en inspirer pour son Moine…).

Joli ex-libris autographié dans un écusson de papier dentelle de Parlier l’ainé, négociant montpelliérain spécialisé dans le commerce des tissus imprimés.

Une petite fente avec manque au bas d'une des charnières de la reliure – charmant exemplaire cependant, exempt de rousseur et parfaitement relié à l’époque.

Rare.