Librairie Pierre Saunier

Vers et Prose. Morceaux choisisVers et Prose. Morceaux choisis Vers et Prose. Morceaux choisisVers et Prose. Morceaux choisis Vers et Prose. Morceaux choisisVers et Prose. Morceaux choisis Vers et Prose. Morceaux choisisVers et Prose. Morceaux choisis

Mallarmé (Stéphane).
Vers et Prose. Morceaux choisis. Avec un portrait par James M. N. Whistler.

Paris, Perrin & Cie, 1893 ; in-12, broché. Chemise en demi-veau marron, étui. VIII et de 9 à 221, 1 f. de notes - non compris le frontispice.

2 000 euros.

Édition en partie originale.

Envoi a. s. :  Au cher Léon Deschamps, Stéphane Mallarmé.

Léon Deschamps est alors le directeur de la revue La Plume.

Le portrait lithographié de Whistler est sur Chine appliqué.

De l’avis de ceux qui fréquentèrent le plus assidûment la rue de Rome, ce portrait est le plus ressemblant qui ait été fait du poète, le bras en mouvement et la tête inclinée, selon son habitude, lorsqu’il conversait avec ses amis. Ceux qui l’ont connu peuvent croire qu’ils l’entendent parler. L’image n’existe cependant que comme un souffle. C’est une improvisation et on n’imprime pas le rendu aussi frappant d’un être humain, il faut l’avoir profondément pénétré, pour le donner avec cette intentisté de vie et de caractère (Théodore Duret, Whistler). 

Légères rousseurs perdues - très bel exemplaire cependant, contenu dans un étui-chemise élégant de Lobstein & Laurenchet.