Librairie Pierre Saunier

Les Contes de Charles Dickens. Traduits de l’Anglais par Amédée PichotLes Contes de Charles Dickens. Traduits de l’Anglais par Amédée Pichot Les Contes de Charles Dickens. Traduits de l’Anglais par Amédée PichotLes Contes de Charles Dickens. Traduits de l’Anglais par Amédée Pichot Les Contes de Charles Dickens. Traduits de l’Anglais par Amédée PichotLes Contes de Charles Dickens. Traduits de l’Anglais par Amédée Pichot

Dickens (Charles).
Les Contes de Charles Dickens. Traduits de l’Anglais par Amédée Pichot. Première, deuxième et troisième série.

Paris, Librairie d’Amyot, éditeur, 1847 - 1853 ; 3 volumes in-12, demi-chagrin noir, dos à nerfs orné, filets, roulettes, fleurons et caissons dorés, tranches jaspées (reliure d'époque). 1220 pp...

1 200 euros.

Édition originale française.

Les deux premiers volumes sont constitués par la réunion des Contes publiés d’abord par Amyot en petits volumes vendus séparément. La pagination des deux premières séries correspond donc à celles des brochures d’origines.

Première série, 1847 : Les Apparitions de Noël, 113 pp. – Les Carillons, histoire merveilleuse pour terminer une année et en commencer une autre, 144 pp. – Le Cricri du Foyer, conte domestique en trois cris, 148 pp.

Deuxième série, 1847 : La Bataille de la vie, histoire d’amour, 153 pp. & 1 f. (note) – La Cloche du tocsin, épisodes des émeutes de 1780, Laura Bridgman, L’Enfant de mon Frère, L’Épée Brisée, Nelly, 268 pp.

La troisième série – Nouveaux Contes, récits et légendes – paraît six ans après, en 1853 (ah bravo !) : 394 pp. (table comprise).

Une signature manuscrite d’appartenance (de l’époque) sur le feuillet de garde de chacun des volumes.

Une auréole en haut des deux premiers feuillets du troisième volume, quelques rousseurs éparses, acceptables, sinon bel exemplaire - rare - et dans une condition inhabituelle (pis Noël est proche... et patati et patata... )