Librairie Pierre Saunier

Michel Alexandre (1888-1952). Extrait du Mercure de France. 1er février 1953Michel Alexandre (1888-1952). Extrait du Mercure de France. 1er février 1953 Michel Alexandre (1888-1952). Extrait du Mercure de France. 1er février 1953Michel Alexandre (1888-1952). Extrait du Mercure de France. 1er février 1953 Michel Alexandre (1888-1952). Extrait du Mercure de France. 1er février 1953Michel Alexandre (1888-1952). Extrait du Mercure de France. 1er février 1953 Michel Alexandre (1888-1952). Extrait du Mercure de France. 1er février 1953Michel Alexandre (1888-1952). Extrait du Mercure de France. 1er février 1953

Peillet (Emmanuel).
Michel Alexandre (1888-1952). Extrait du Mercure de France. 1er février 1953. & Célèbres Leçons et fragments de Jules Lagneau.

Paris, Mercure de France, 1953 ; plaquette in-12, bradel papier fantaisie, non rogné, couverture (AteliersLaurenchet). 4 ff. n. ch.

670 euros.

Tiré à part, à petit nombre (au moins 3), sous couverture spéciale titrée « Michel Alexandre 1888-1952 », du bel « hommage philosophique » d’Emmanuel Peillet rendu au penseur Michel Alexandre, ami et disciple d’Alain, veilleur de la publication de ses œuvres, et professeur de philosophie d’Emmanuel Peillet en Khâgne au Lycée Henry IV.

A dix-huit ans, provincial empesé de tout le sérieux adolescent, je l’entendis un jour de novembre citer La Rochefoucauld : « La gravité est un mystère du corps pour cacher le défaut de l’esprit ». Ce fut une révélation. Il osait dire que la gravité est lourdeur.

Sont jointes  : une photographie originale de Michel Alexandre prise par Emmanuel Peillet et une belle lettre a. s. de ce dernier relative à l’article (mi-décembre 1952, 1 p. in-8 & quelques annotations au verso) :

Je ne vous envoie pas le texte sur Michel Alexandre, quoique écrit, car je veux (je dois) lui laisser passer la nuit pour le relire demain matin. J’ai le désir très vif que cela paraisse le plus tôt possible & en même temps le sentiment que je devrais attendre pour rédiger. Qu’importe. Je m’en tire en supprimant complètement toute phrase à allure sentimentale (…) Croyez-vous qu’il serait possible de faire (à mes frais) un tiré à part de cet article ?

Voilà qui est fait.

En 1950, Peillet collabora avec Michel Alexandre et Alain à la publication des Célèbres Leçons et fragments de Jules Lagneau. Nous avons d'ailleurs retrouvé l'ouvrage en question, publié aux Presses Universitaires de France, en 1950 - et en plus c'est l'exemplaire d'Emmanuel Peillet, enrichi de ce bel envoi a. s. :

A l'un de ceux qui l'ont lu et pourraient même le relire - bien cordial hommage de l'éditeur, Michel Alexandre.

Alors...