Librairie Pierre Saunier

Propos d'Ames simplesPropos d'Ames simples Propos d'Ames simplesPropos d'Ames simples Propos d'Ames simplesPropos d'Ames simples

Lorrain (Jean).
Propos d'Ames simples.

Paris, Paul Ollendorff, 1904 ; in-12, demi-basane fauve, dos à nerfs orné, couverture illustrée conservée (reliure d'époque). 310 pp.

350 euros.

Édition originale - couverture illustrée par Sem.

Envoi a. s. : à M. Robert de Flers, hommage de l'auteur, Jean Lorrain Paris le 18 avril 1904

Originaire de Normandie comme Jean Lorrain, le dramaturge, librettiste et journaliste Robert de Flers naquit en 1872 à Pont-l’Évêque où son père, le marquis de Flers, était sous-préfet. Il fit ses études à Paris et, condisciple de Marcel Proust au Lycée Condorcet, devint l'un de ses plus fidèles amis – une amitié qui le préservera d’un oubli total. En février 1897, après que l’auteur des Plaisirs et les Jours eut affronté Jean Lorrain en duel à cause d’un billet diffamatoire, Robert de Flers écrira à Anatole France : Marcel Proust a été avant-hier le plus délicieusement héroïque des vengeurs en face du misérable que vous savez.

Avec la collaboration d’Arman de Caillavet (qui inspire Proust pour son personnage de Saint-Loup) Robert de Flers publia une cinquantaine de comédies légères à succès. L’une d’elles, L’Habit vert, lui ouvrira l’Académie française en 1920.

Basane un peu épidermée par endroits.