Librairie Pierre Saunier

Les Derniers contes de Jean de FalaiseLes Derniers contes de Jean de Falaise Les Derniers contes de Jean de FalaiseLes Derniers contes de Jean de Falaise Les Derniers contes de Jean de FalaiseLes Derniers contes de Jean de Falaise Les Derniers contes de Jean de FalaiseLes Derniers contes de Jean de Falaise

Chennevières-Pointel (Marquis Charles-Philippe de).
Les Derniers contes de Jean de Falaise. Avec une eau-forte de Jules Buisson.

Paris, Poulet-Malassis & de Broise, 1860 ; in-12, bradel demi-percaline rose, non rogné. VI & 272 pp., table.

150 euros.

Édition originale de cet excellent recueil de nouvelles.

Le frontispice représente un Chennevières-Falaise allongé sous un arbre : il a été écrasé par les gros in folios à gauche près de la lanterne - précisera Jules Buisson. Sa mort cependant n'est pas si réelle que le petit génie sur le pommier, extrêmement mal assis n'espère le réveiller en laissant tomber une pomme sur son nez - ce petit génie peut passer pour son éditeur Poulet - un autre gaillard montre les Contes dans le lointain... 

Des rousseurs sur le frontispice (ici sur Chine), rousseurs qui se sont reportées sur la page de titre (seulement).