Librairie Pierre Saunier

La Jeune Fille verteLa Jeune Fille verte La Jeune Fille verteLa Jeune Fille verte La Jeune Fille verteLa Jeune Fille verte La Jeune Fille verteLa Jeune Fille verte La Jeune Fille verteLa Jeune Fille verte La Jeune Fille verteLa Jeune Fille verte

Toulet (Paul-Jean).
La Jeune Fille verte. Roman.

Paris, Émile-Paul Frères, éditeurs, 1920 ; in-12, maroquin smaragdin, plats décorés de liserons d’eau, de floraisons et d’un noyau de prune mosaïqués en maroquin sapin, dos à nerfs mosaïqué de bec-de-grue acaule en maroquin rose, filets, palettes et frises dorées alentours, coupes comprises, tête or, gardes vertes, témoins, couverture et dos conservés (VictorBeaumont). 316 pp., 1 f. de table.

2 000 euros.

Édition originale.

Un des 50 exemplaires sur papier vert émeraude, seul tirage de luxe avec 30 Japon et 100 Hollande.

Le dernier roman de Paul-Jean Toulet, publié neuf mois après sa mort survenue le 6 septembre 1919. L’auteur l’avait fait paraître dans Les Écrits Nouveaux de 1918 à 1919.

Charmante reliure de Victor Beaumont qui exerça à Paris de 1900 à 1930.