Librairie Pierre Saunier

La Vie MeurtrièreLa Vie Meurtrière La Vie MeurtrièreLa Vie Meurtrière La Vie MeurtrièreLa Vie Meurtrière La Vie MeurtrièreLa Vie Meurtrière La Vie MeurtrièreLa Vie Meurtrière La Vie MeurtrièreLa Vie Meurtrière La Vie MeurtrièreLa Vie Meurtrière

Vallotton (Félix).
La Vie Meurtrière. Roman avec sept dessins de l'auteur et une préface par André Thérive.

Genève, Les Lettres de Lausanne, 1930 ; in-8, broché, en feuilles sous chemise rempliée. XVI & 229 pp., 4 ff.

670 euros.

Édition originale posthume.

Un des 15 exemplaires numérotés sur Chine, premier papier du tirage de tête (avant 25 Japon, 75 Hollande & 575 vélin anglais).

Écrit de janvier 1907 à janvier 1908, La Vie Meurtrière est l'unique roman, partiellement autobiographique, du peintre Félix Vallotton - récit d'un pessimisme outrancier et d'une noirceur aussi profonde que l'encre de ses bois... en deuil.

Le héros de Vallotton, qui est son prête-nom, à n'en pas pas douter, sème autour de lui la malchance et la mort avec une régularité remarquable ; mais pas plus qu'œdipe, on ne soupçonne qu'il mente en faisant cet aveu, et comme, en outre, il semble se complaire atrocement à cette élection singulière, on n'est pas loin d'en frissonner.

Le roman n'aurait sûrement pas déplu à Huÿsmans qui professait par la voix de M. Folantin (A vau-l'eau, 1882) : Allons, le pire arrive toujours !

Bel exemplaire.