Librairie Pierre Saunier

La Maison TellierLa Maison Tellier La Maison TellierLa Maison Tellier La Maison TellierLa Maison Tellier

Maupassant (Guy de).
La Maison Tellier.

Paris, Victor Havard, 1881 ; in-12,  bradel demi-veau havane à coins, pièces de titre marron, tête or, non rogné, couverture et dos conservés (AteliersLaurenchet). 308 pp., 1 f. de table.

3 500 €

Édition originale.

Envoi a. s. : à Madame Céline Pouchet, hommage de son admirateur respectueux. Guy de Maupassant. 

Céline Pouchet est l’épouse de Georges Pouchet. Maupassant rencontre le couple par l’intermédiaire de Gustave Flaubert – les familles Pouchet et Flaubert sont très proches. Le père de Georges, Félix-Archimède Pouchet, a été l’élève d’Achille-Cléophas Flaubert, chirurgien et père de l’écrivain, à l’École secondaire de médecine de Rouen… avant de devenir le professeur de Gustave Flaubert au Collège royal de Rouen où il dispense les cours d’histoire naturelle. En raison des liens qui unissent les deux familles, Georges Pouchet, qui connaît l’écrivain depuis son plus jeune âge, fera partie de son cercle d’intimes sa vie durant.

Comme son père, George Pouchet devient naturaliste et travaille au Museum d’histoire naturelle de Rouen. Flaubert apprécie particulièrement le jeune naturaliste, pour sa personnalité, mais aussi pour ses connaissances – ainsi l’interroge-t-il souvent au cours de la rédaction de Salammbô et surtout de Bouvard et Pécuchet. De la même façon, Pouchet est parfois sollicité par Maupassant pour divers articles parus dans la presse (Henri Céard fit de même pour ses Terrains à vendre au bord de la mer).

Lors de l’inhumation de Flaubert, ce sont Georges Pouchet et Maupassant qui se chargent de sa mise en bière (Goncourt, Journal, 14 mai 1880, & Dictionnaire Flaubert pp. 1183-1187).

Bel exemplaire, sans aucune rousseur.

Belle provenance.