Librairie Pierre Saunier

SentimentsSentiments SentimentsSentiments SentimentsSentiments SentimentsSentiments SentimentsSentiments

Voisins (Gilbert de).
Sentiments.

Paris, Mercure de France, 1905 ; in-12, broché. 266 pp., 1 f.

650 €

Édition originale.

Un des 15 exemplaires numérotés sur Hollande, seul grand papier.

Recueil attachant de sensations et souvenirs, songeries mélancoliques, badauderies parisiennes, critiques par subterfuges et divagations littéraires qui démontrent le goût sûr – notamment pour la poésie – et l’érudition de Gilbert de Voisins.

On distinguera Le Kiosque vert près de l’étang parce que l’on y parle de livres et de bibliothèque avec bonheur – que sont devenus, parmi certains, Les Petits Poèmes de Baudelaire arrachés, au mépris de toute bibliophilie, à l’exemplaire courant, le précieux recueil des Cinquante poèmes découpés dans la jeunesse de Paul Valery, le carrollien Voyage à l’île de Vazivoir habillé de bélouga mauve, la Tentation de Saint-Antoine illustré de dessins d’Armand Rassenfosse et d’ornementations musicales de Claude Debussy, la lancinante Complainte des rideaux de bois rouge d'Ary Celleroc ou l’exemplaire enchanté de Connaissance de l’Est dont la couleur de couverture tient le milieu entre celle d’une sauce végétale et celle d’une eau stagnante, qui n’est point paginé, n’a pas de table des matières, où l’on se perd comme dans un labyrinthe d’idoles et de qui le titre même, si paradoxal et si exact, évoque le traité de stratégie ou le pamphlet sur le démantèlement des forteresses ?

"Qui voit les rives de la Seine voit nos peines".