Librairie Pierre Saunier

Chien-Caillou. Fantaisies díhiverChien-Caillou. Fantaisies díhiver Chien-Caillou. Fantaisies díhiverChien-Caillou. Fantaisies díhiver Chien-Caillou. Fantaisies díhiverChien-Caillou. Fantaisies díhiver Chien-Caillou. Fantaisies díhiverChien-Caillou. Fantaisies díhiver Chien-Caillou. Fantaisies díhiverChien-Caillou. Fantaisies díhiver

Champfleury.
Chien-Caillou. Fantaisies díhiver.

Paris, Martinon, 1847 ; in-12, broché. Chemise, étui. 144 pp.

900 €

Édition originale.

Chien-Caillou s’inspire d’un épisode de la vie de bohême du génial artiste Rodolphe Bresdin qu'on avait surnommé Chien-Caillou. Il travaillait de son métier de tanneur deux ou trois jours de la semaine et le reste du temps faisait de la gravure pour son plaisir.

A la suite : Les Souvenirs du Doyen des Croque-morts, Monsieur le Maire de Classy-les-Bois, Ballades et Fantaisies, Biographie de Carnaval.

Imprimé sur le second plat de couverture : Pour paraître incessamment : Pierre de Fayis (sic) Le catéchisme de la femme aimée, romans psychologiques sur l’amour moderne. Les Lesbiennes, poésies, un volume grand in-4. 

Échange de bons procédés, Baudelaire, qui apprécie les contes de son ami, fera l’éloge du livre dans Le Corsaire-Satan – pratiquement le seul article qu’obtint alors Champfleury – Peintres naturalistes enragés qui vous nourrissez de carottes pour mieux les dessiner et vous habillez de plumes pour mieux peindre un perroquet, lisez et relisez ces hautes leçons.

Petites fatigues au dos avec manques, des rousseurs.

Ex-libris de Fernand Vandérem.