Librairie Pierre Saunier

Richepin (Jean).
La Chanson des gueux.

Paris, Maurice Dreyfous, 1881 ; 2 ouvrages en un volume in-12, bradel percaline grise, couvertures conservées, non rognés. xxiv & 296 pp. ; 22 pp.

300 euros.

Édition définitive en partie originale, contenant une préface inédite et un glossaire argotique. Elle ouvre sur un portrait de l'auteur par E. de Liphart.

Relié avec la plaquette de Kistemæckers (1881) contenant les 5 pièces condamnées.

Très belle provenance, comme en témoigne cet envoi a. s. : À mon ami d'Hervilly de Jean Richepin / Et moi aussi je me nomme Ernest, na !